MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à M. Éméric TURBIDE

Hommage à M. Éméric TURBIDE

Hommage à monsieur Éméric Turbide, lu en l'église de Lac-au-Saumon, le samedi 13 octobre 2018, jour de la célébration commémorative Hommage à grand-papa Éméric a consacré une partie de sa vie à la mine au Lac Jeanine. Simple ouvrier, il a su gravir les échelons et est même devenu contre-maître général. Obligé de quitter la mine à sa fermeture, il est venu s'établir à Lac-au-Saumon, où il a épousé sa douce Éliane, le 14 juillet 1954. Mon grand-père était un homme bon qui avait le bien-être des autres à coeur. C'était une personne impliquée dans sa famille, sa communauté et sa religion. Il a été longtemps au service de la Garde paroissiale. Éméric a mis sa gentillesse et sa disponibilité à contribution pour les gens du foyer ainsi qu'aux Soeurs du Clergé. Grand-Papa aimait rendre service en apportant les vêtements sales et en rapportant les propres tout en désinfectant la voiture avant chaque voyage. Habile de ses mains, il a su bien entretenir sa maison et bricoler bien des choses en autres : une poubelle en bois pour Mona. Éméric a toujours été près de la nature, amenant souvent ses enfants et ses petits-enfants cueillir des fraises, des framboises et des bleuets. D'ailleurs, il a eu une passion pendant plusieurs années : les patates. Grand-papa a été si fier de les cultiver au rang 3. Lorsque nous étions petits, nous savions qu'il y avait une carotte bien fraîche qui nous attendait dans le jardin. Il ne faut pas oublier les fois où nous allions chercher des oeufs chez les soeurs ou de l'eau à la source. En hiver, grand -papa aimait bien nous construire des glissades dans la côte, derrière la maison. Symbole d'autorité au grand-coeur, grand-papa nous a montré bien des choses utiles à nos vies. Par exemple, comment corder du bois et faire un jardin. Il aimait chauffer le poêle à bois et entendre grand-maman lui dire d'un ton fâché, qu'il avait trop mis de bois dans le poêle. Grand-papa a toujours aimé les belles voitures en faisant l'acquisition du Buick et de la Cadillac. Il aimait qu'on lui parle de chars. Un sourire spécial apparaissait lorsque nous lui apprenions que nous avions acheté un GMC ou un Chevrolet. Fidèle partisan des Canadiens de Montréal, on pouvait l'entendre au loin dans le salon, assis dans son fauteuil, dire: «Ah sarcrament», lorsque les joueurs jouaient une mauvaise partie. Il a religieusement lu le Journal de Québec. Quand nous étions petits, nous savions qu'en l'accompagnant chercher son journal, nous aurions droit à une petite surprise sucrée. Éméric aura toujours été fidèle au Lac-au-Saumon jusqu'à la fin de sa vie. Sa maison sur la rue de l'église a accueilli des joies, des sourires et des tristesses. Grand-papa, merci de nous avoir transmis ton rire communicateur, tes belles valeurs, tes qualités et ton dévouement pour les autres. Continue de veiller sur nous tous en compagnie de ta belle Éliane, que tu seras heureux de retrouver après ces quelques années. Tu vas nous manquer, tu seras toujours dans nos pensées Nous t'aimons !


Facebook Partager sur Facebook