MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Les étapes du deuil : l’échange des pardons

Les étapes du deuil : l’échange des pardons

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 27 mars 2019 nicole@gfournier.com Choisissant de mettre des mots sur les diverses étapes du deuil, nous demeurons conscients que cela vient faire revivre pour certains d’entre vous, un éventail incroyable d’émotions. Chaque être humain est unique et chacun découvre à son propre rythme le nouveau sens de sa vie pendant et à la suite d’un deuil. Il faut laisser libre cours au temps, il est le meilleur et le plus grand allié. Pour poursuivre à travers l’évolution des étapes du deuil, l’échange des pardons fera l’objet de la présente chronique. C’est une phase où l’être humain élimine les résidus de colère, de culpabilité ou d’animosité encore ressentis envers l’être disparu. La personne endeuillée s’engage dans un rituel de pardon. Pardonner, cela ne veut pas dire oublier, ce n’est pas non plus de nier ce qui a été; cela signifie surtout libérer l’être disparu en lui pardonnant d’être parti trop tôt ou sans prévenir, d’être parti sans avoir pris le temps de dire adieu à qui que ce soit, d’être parti sans avoir dit un dernier «je t’aime», d’être parti sans avoir accompli toutes ses promesses, d’être parti avec une portion de votre vie ou encore, d’être parti avec vos rêves d’avenir. De plus, l’endeuillé doit-il apprendre à se libérer en se pardonnant à lui-même de se sentir fragile et vulnérable, d’être en souffrance, d’avoir peur ou de se sentir frustré par cette nouvelle vie qui va débuter, de faire des rêves qui semblent impossibles ou encore de vouloir aimer à nouveau. En faisant ce rituel, l’endeuillé se soulage de sa culpabilité qui est malsaine pour lui-même et se donne l’opportunité de retrouver ainsi la paix du coeur. Pour y arriver, l’endeuillé doit aller régulièrement puiser dans les richesses de son intérieur et pour certains, cela peut se traduire par des périodes de prières, de méditation ou de détente par la relaxation. Laissez monter en vous ses émotions afin qu’elles puissent s’évanouir d’elles-mêmes pour laisser place à des jours meilleurs. Les professionnels en rituels funéraires (PRF) et les officiers en rituels funéraires (ORF) de la Maison commémorative familiale Fournier demeurent sensibles aux gens de la communauté qui ont à vivre la douloureuse expérience humaine qu’est le décès d’un proche. Ils vous prêtent ICI à chaque jour une écoute de qualité avant, pendant et après les rituels funéraires. INFOS En référence à l’article 5.8.2 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), seule une entreprise funéraire CERTIFIÉE doit démontrer qu’elle suit des procédures écrites qui traitent des exigences pour les soins cosmétiques, les soins minimaux et les soins de thanatopraxie.


Facebook Partager sur Facebook