MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à Mme Ghislaine RIOUX, ST-GELAIS

Hommage à Mme Ghislaine RIOUX, ST-GELAIS

Hommage à madame Ghislaine rioux, composé et lu par sa petite-fille Nathalie en l'église de Lac-Humqui, le samedi 30 mars 2019, jour de la célébration commémorative Merci à tous pour votre présence parmi nous. J’ai le dur mandat, mais également le grand privilège de pouvoir vous parler de ma chère grand-maman Ghislaine. Née le 9 juin 1933, Ghislaine Rioux était la 3e d’une famille de 8 enfants. Dotée d’une persévérance unique, je ne comprends toujours pas d’où elle pouvait puiser toute cette résilience. Peut-être était-ce de son positivisme légendaire ? Ou peut-être encore le fait que la seule direction qui importait pour elle était d'aller vers l’avant ? Lorsque nous allions chez grand-maman Ghislaine, mon frère, mon cousin, mes cousines et moi, nous étions toujours reçus comme des rois. Je pense à ses repas succulents qui ne manquaient jamais, aux histoires fascinantes, aux cadeaux abondants, à l’armoire à bonbons et à la dépense remplie de desserts, comme petite-fille, j’étais toujours subjuguée par tout ça ! Tout cela semblait si simple pour elle; comme si recevoir les personnes qu’elle aimait était non seulement naturel, mais était inscrit dans son ADN. Bien que tout cet accueil familial témoignait d’une générosité grandiose, c’est en m’apercevant de tout l’impact qu’elle avait dans son milieu que j’ai pu constater que son implication transcendait son cercle familial. Son bénévolat dans une panoplie d’organismes, son implication dans l’organisation de plusieurs événements et son sens du devoir faisaient d’elle une alliée et une cheffe de file pour sa communauté. La fierté et la prestance qu’elle démontrait pour toute sa famille n’avaient d’égal que la fierté qu’elle avait de rendre son patelin hospitalier pour tous. Son choix de carrière a d’ailleurs reflété tout l’amour qu’elle avait pour sa communauté. Comme enseignante, elle a eu la chance de transmettre un savoir essentiel à une époque où il était loin d’être donné à tous d’y avoir accès. Par la suite, elle a oeuvré à la gérance d’une Caisse Populaire. Encore là, gérante de Caisse Populaire dans un mouvement coopératif, quoi de plus pertinent pour une femme qui veut aider sa collectivité et qui a une soif de rendre le monde meilleur autour d’elle? Mais comment pourrais-je parler de ma grand-maman Ghislaine sans parler de son Robert ? Après tout, ce n’est pas pour rien qu’au Lac-Humqui, ma grand-mère était connue sous le nom de « Mme Robert ». Fonceuse, fière et n’ayant peur de rien, elle a trouvé l’homme qu’il lui fallait pour pouvoir s’accomplir comme femme forte, mais aussi comme mère de famille. Je suis toujours enthousiasmée de penser à mes grands-parents qui se poussaient vers l’avant l’un et l’autre, qui s’aimaient dans les bons moments et ceux plus difficiles, qui s’appuyaient, se complétaient et se stimulaient au moyen de convictions profondes et en se donnant des défis mutuels pour toujours progresser. Il y a un dicton qui dit que « derrière chaque grand homme se cache une grande femme ». Je n’ai pas de doute que mon grand-père Robert St-Gelais était un grand homme. Un homme avec un grand H. Cependant, ce dicton ne convient pas parfaitement dans le cas de ma grand-mère, car il insinue qu’elle était à l’arrière-plan, ce qui est faux. Avant-gardiste comme elle l’était, elle ne se cachait pas derrière grand-papa, elle marchait à côté de lui comme un couple s’aimant véritablement devrait toujours le faire. Quel modèle fort. Fort pendant plus de 60 ans ensemble. Ma grand-mère était fière d’elle-même, de son Robert et de son patelin, mais elle l’était aussi de ses enfants Et comment ne pas être fière d’une fille comme Suzie et de garçons comme Bertin et Gino? Ayant comme modèle une mère forte et fonceuse, le trio a reçu une base plus que solide pour acquérir une expérience de vie enrichissante à tous les points de vue et surtout basée sur des valeurs d’entraide, d’initiative, de respect et de positivisme. Plusieurs petits moments de la vie nous feront penser à cette grande dame qui nous a quittés. Je n’ai par exemple qu’à penser à tous ses arrières-petits-enfants. Victor avec une compassion hors du commun et un désir de rendre tout le monde heureux autour de lui. Laurence avec un sens de l’organisation et la fermeté de rendre à terme sa créativité. Simone avec sa détermination et son attitude où aucune limite n’est infranchissable. Salomé avec son énergie débordante et sa grande curiosité. Empathique, accueillante, déterminée et énergisante. N’y a-t-il pas là un descriptif révélateur d’éléments qui nous font penser à cette très chère Ghislaine ? Grand-maman a laissé sa trace parmi nous, il est de notre devoir de nous assurer de perpétuer ses valeurs dans nos grandes comme dans nos petites actions. Ghislaine a eu une vie bien remplie. Elle peut maintenant aller se reposer. Je suis rassurée de savoir qu’elle est allée retrouver l’homme de sa vie. Je n’ai pas de doute que ce dernier avait déjà façonné un beau coin de paradis dans lequel il pourra l’accueillir avec toute la fierté qu’on lui connaissait. Maintenant que ces deux âmes sœurs sont réunies, Robert et Ghislaine pourront veiller sur nous et, le temps venu, nous y accueillir avec toute la prestance avec laquelle ils le faisaient ici. Grand-maman, merci. Je t'aime.


Facebook Partager sur Facebook