MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à Mme Jeannine Cyr

Hommage à Mme Jeannine Cyr

Hommage à madame Jeannine Cyr, lu en l'église de Lac-Humqui, le vendredi 28 juin 2019, jour de la célébration commémorative. Les grandes avenues de la Vie sont toujours tracées. Elles sont faites de gravier, de terre battue, de sable, de verdure ou aussi en asphalte. Trop souvent le merveilleux homo sapiens actuel prend des routes rudimentaires. Il peut passer de nombreuses années de son existence à utiliser les voies de service avant d'oser prendre enfin, l'autoroute du bonheur et du bien-être intérieur. C'est un peu ce qu'a choisi notre amie Jeannine pour une bonne partie de son existence. Lorsqu'en 1930, elle eut à consulter les astres en présence de ses guides, pour son retour sur terre, elle misa sur un couple tout aussi aimant et fort, dans un contexte pas plus doré que celui de son futur conjoint. Elle attendrait une sixième grossesse d'Antoinette pour faire son entrée triomphale même si déjà les événements tragiques commençaient à se succéder pour cette famille coriace. Jeannine croyait peut-être que c'était son ultime chance pour terminer toutes ses expérimentations terrestres. Alors, il va s'en dire qu'elle y a mis le paquet. Même si très souvent elle a pris des bouchées un peu trop grosses, rares furent les indigestions seulement quelques écoeurantites à différentes périodes de son existence. Jeannine aussi possédait deux anges dès sa naissance qui l'aideraient à se protéger d'éventuels ennemis, des personnes méchantes et calomniatrices ainsi que celles qui pourraient l'attaquer injustement. Pour ce faire, elle possédait un atout majeur lui permettant de propager des lumières de joie, de bonheur et de liberté à son entourage. Aussi, Jeannine bénéficierait de l'influence d'un rayonnement de paix et de justice qui lui permettrait d'aimer les sciences, les arts et d'une bonne possibilité de se distinguer dans la littérature. Son deuxième ami céleste lui permettrait d'expérimenter l'amour pour les voyages et les plaisirs de la vie en plus de l'amour compassion et inconditionnel via un cœur sensible. Certes, Jeannine a su relever plusieurs défis parfois même au-delà de ses forces physiques. Au lieu de la nature, elle a su mélanger l'utile à l’agréable : faire beaucoup avec peu. Ce réel et immense défi à relever quotidiennement, d'autres femmes comme elle, avaient à le dépasser. Peut-elle dire aujourd'hui que c'est chose faite? Oh, oui et même beaucoup plus que la vie actuelle lui en demandait. Inconsciemment, elle a déjà mis en place des redevances pour une prochaine existence. Il nous suffit de fermer les yeux pour sentir encore dans nos foyers respectifs l'odeur des mets qu'elle cuisinait si habilement. Il nous suffit de regarder des photos pour revoir les différents vêtements cousus et taillés plus souvent qu'autrement dans du vieux que du neuf. Et pourtant, chacun des morceaux semblaient sortis du magasin. La touche personnelle démontrait une note de mode digne de haute couture. Combien de mères comme toi, auraient pu devenir un designer célèbre ? Presque toute ou encore, un bon lot d'entre elles. Il nous suffit de fermer les yeux pour se souvenir que tu étais toujours présente pour expliquer les nombreuses règles de grammaire, de catéchisme, de géographie, d'histoire et de mathématique. Et ceci est sans compter les nombreuses idées mises sur papier pour l'une des centaines de compositions ou travaux de recherche à remettre pour le lendemain et que tu avais la magie de tout replacer en ordre. Sais-tu jusqu'à quel point tu as utilisé la magie des dieux et des fées tout au long de ces années de femme, d'épouse, de mère, de conseillère, de thérapeute, d'artisane, d'artiste, d'écrivaine, de comptable, de secrétaire, d'enseignante ? Et la liste ne s'arrête pas là. Que de foi, de volonté et de force, il t'en a fallu pour réunir toutes ces facettes de ta personnalité en une mère et une grand-mère si intense et merveilleuse! Depuis le départ des enfants, elle ne cherche pas d'avantage à occuper ses temps libres. Il y a toujours son appétit insatiable pour les tricots, les petits points, les pièces de tissage, de couture et autres à travers les chiffres de la ferme, les factures, les lettres pour les diverses personnes du village, etc. Et de fil en aiguille, Jeannine put donner une certaine vie mais surtout un héritage à ses concitoyennes en publiant quelques écrits sur les naissances, les mariages et les décès reliés aux habitants de sa communauté. Et il semble que les idées continuent de fleurir. Pourquoi pas? Se tenir occupé d'une façon raisonnable permet de conserver le moral et la santé tout en voyant la vie avancée... avec ses doses de douceur, de paix, de sérénité, de facilité et de joie. Elle continue de peindre ses jours en compagnie de la nature, d'une forme de méditation tout en explorant une forme différente de prières et de spiritualité où elle peut rejoindre quasi instantanément les êtres célestes de ses rêves Merci à toi, Maman. Même si nous sommes entourés de super technologies, elles ne peuvent transmettre l'amour pur d'une mère, la chaleur de son cœur et de ses bras, un baiser sur le front de l'enfant qu'elle endort, des bras qui savent nous réconforter et nous bercer, de ses mains qui préparent les repas, qui t'aident à marcher, un cœur qui te guide et t'aime, des oreilles qui prennent le temps de t'écouter, de cette personne aux mille talents, à cette femme, cette mère qui te montre à lire et à écrire, qui ne se lasse pas de répondre à tes questions, et la liste peu s'allonger énormément. Pour tout ce temps où nous avons pu bénéficier de ta présence, Maman, pour tout ce que tu as su donner à chacun d'entre nous. Du plus profond de nos cœurs : un merci à la grandeur de l'infini. L'amour de tes 12 enfants, tes 19 petits-enfants et 10 arrière-petits-enfants t'accompagnent pour l’éternité


Facebook Partager sur Facebook