MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à M. Daniel BÉRUBÉ

Hommage à M. Daniel BÉRUBÉ

Hommage à monsieur Daniel Bérubé, lu par sa nièce Nathalie, en l'église de St-Moïse, le vendredi 6 décembre 2019, jour de la célébration commémorative. Bonjour tout le monde.. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis la nièce à Daniel.. La famille m'a demandé de composer un hommage pour celui-ci... Je tiens à dire que c'est un honneur pour moi de le faire. Ayant travaillé dans le domaine forestier avec sa propre machinerie, Daniel avait su intégrer ses frères Martin et Jeannot avec lui.. Du plus loin que je me rappelle, mon oncle Daniel a toujours travaillé avec de la machinerie... Sa passion l'avait d'ailleurs conduit à avoir son propre camion. Il en a passé des heures et des heures de travail acharné derrière son volant. Je me rappelle bien de son beau Volvo 89 blanc avec des lignes rouges et noires et son autre qui était bleu.. Par la suite, il a continué à faire ce qu'il aimait et à travailler avec les camions, sur la route... Aîné d'une famille de 6 enfants, Daniel était un homme de coeur, généreux avec les autres et toujours prêt à aider. On peut dire de lui qu'il était un frère dévoué et protecteur. Pour grand-maman, il a été un fils présent et attentionné. Il lui faisait toujours grand plaisir de la prendre chez-lui lorsque nécessaire. Pour lui, la famille, c'était sacré !! Gare à celui qui aurait eu le malheur d'essayer de faire du mal à ses filles et sa femme. Pour ses filles, il était un père aimant, qui malgré la distance et un travail exigeant, essayait de se rendre le plus accessible possible... Je me rappelle... vous savez, avant la popularité des cellulaires, qu'à la maison, il y avait, dans le coin du salon, un radio CB pour que les filles puissent lui parler... eille pour nous qui étions enfants et qui ne partageaient pas ce quotidien, on trouvait ça vraiment cool un CB dans maison !!! Mais en fait, aujourd'hui, j'imagine que derrière tout ça, se cachait très probablement un sentiment d'impuissance devant l'ennui qu'ils éprouvaient tous et que c'était un moyen pour lui de se sentir plus près de sa famille. Nous avons toujours été reçus à bras ouverts chez mon oncle, il aimait bien qu'on arrête jaser un peu. Il prenait le temps de nous écouter. Il a toujours aimé beaucoup les enfants. Quelle joie pour lui d'avoir ses 2 petits-fils William et Nathan. C'est avec grand bonheur qu'il a accueilli Carol-Anne et Pierre-Luc dans sa famille et il les considérait eux aussi comme ses petits-enfants. Julie, toi "sa grande" et Lucie toi "son bébé", c'est avec une grande fierté et les yeux brillants que votre père parlait de vous. Vous étiez ses deux trésors. Il aurait, sans aucun doute, déplacé des montagnes pour vous. Il vouait pour vous, un amour inconditionnel. Pour sa femme Francine, Daniel a été un mari aimant. C'est en 1974 qu'ils se sont rencontrés, en août 79 qu'ils se sont mariés et ils ont par la suite, formé leur belle famille. Tout au long de ces 43 ans d'amour, ils en ont vécu des choses, pas toujours facile mais toujours ensemble. Pour lui, il était impossible de penser un jour vivre sans sa Francine... Même jusqu'à ses derniers instants, il se souciait de sa douce... Pour toi ma tante Francine, je sais très bien que ton Dan te manquera toujours mais il vivra à travers ton coeur, à travers vos 2 belles filles et vos petits enfants. Vous savez, la dernière fois que j'ai été le voir à l'hôpital, il se souciait de sa famille, il se souciait du "après son départ".. Il m'a dit: " Je sais pas quand c'est fini, si on voit ce qui se passe ici hein ?" Je peux vous dire une chose, s'il peut nous voir présentement, il est clair qu'il est très fier de sa famille. Sachez que malgré qu'il ne soit plus physiquement là, il sera présent à vos cotés pour le reste de vos vies et il vivra dans vos coeurs pour toujours... Pour le revoir, il vous suffira de fermer vos yeux car vos souvenirs, même la mort ne peut vous les voler. Parfois vous sentirez un vent sur votre visage, ce sera lui qui caressera votre joue... Lorsque le soleil sera ardent, ce sera lui qui réchauffera vos coeurs.. Lorsque vous verrez une étoile très brillante dans le ciel ce sera lui qui bordera votre sommeil. C'est à travers ces petits signes, qu'il vous démontrera sa présence et il veillera sur vous à tout jamais. Je sais très bien que la perte d'une personne chère laisse une peine que personne ne peut guérir mais avec le temps cette peine diminuera et laissera de plus en plus place aux souvenirs heureux. La tristesse de son absence, ne doit pas nous faire oublier le bonheur des moments vécus en sa présence. Pour toi mon oncle, sache que nous tous ici présents, nous aurions aimé te garder plus longtemps parmi nous, mais la vie en a voulu autrement. N'ayant pas d'autre choix, nous te souhaitons un bon voyage, tu peux maintenant te reposer. Je me permet toutefois, de te demander, mon oncle, de prendre soin de ta famille, de les aider à passer à travers ce grand vide que tu laisses dans leurs vies, dans nos vies... Tu as gravé nos mémoires de doux souvenirs et jamais nous ne t'oublierons. Malgré la peine qui nous afflige, nous te souhaitons un bon voyage... Nous t'aimons tous très fort.


Facebook Partager sur Facebook