MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à M. Paul-Émile VILLENEUVE

Hommage à M. Paul-Émile VILLENEUVE

Hommage à monsieur Paul-Émile Villeneuve,composé par sa fille Gaétane et lu par sa petite-fille Cindy, à la Maison commémorative familiale Fournier, le samedi 5 septembre 2020, jour de la célébration commémorative. Cher papa, grand-papa, arrière-grand-papa, Fils d’une famille nombreuse, tu perdais ta mère à 14 ans et peu après, tu quittais le nid familial pour gagner ta vie, si jeune. Comme les hommes de ta génération, tu étais le pourvoyeur avant tout. Travaillant, ambitieux et fier : chauffeur de taxi, bûcheron, laitier; plusieurs métiers que tu as exercés afin de vous construire une belle vie. Et puis, avec maman, tu as fondé une grande famille dont tu peux être fier : 5 enfants, 9 petits-enfants et 16 arrière-petits-enfants. Les émotions et les élans démonstratifs ne faisaient pas partie de toi. Pourtant, tu nous aimais à ta façon, souvent en nous donnant de nombreux conseils basés sur ton vécu. Tu as su nous inculquer des principes d’honnêteté, de fierté et d’économie en prévision de nos vieux jours. Avoir de l’ambition, planifier l’avenir pour avoir un toit, une famille, voilà les enseignements qui resteront en chacun de nous. Tu aimais la vie et disais souvent : « Profitons-en, car nous serons morts longtemps. » Pourtant, à la retraite, maman et toi avez vécu une vie au quotidien simple, sans vraiment vous gâter ni vous offrir de bon temps. Nous aurions souhaité de tout coeur vous voir en profiter pleinement. Nous nous souviendrons du chalet, dont la porte était toujours ouverte pour recevoir la visite; de beaux souvenirs. Maintenant, à notre tour, nous aimons réunir la famille comme dans le bon vieux temps… Tu nous auras légué le sens des réunions familiales. Les dernières années n’auront pas été faciles. Tu as tant perdu : biens matériels, mais surtout ton autonomie, ce qui t’a laissé bien amer. Des difficultés d’élocution t’ont empêché d’avoir des conversations compréhensibles avec nous, ce qui te choquait! De ce fait, tes derniers mois sur Terre auront été plutôt isolés… Heureusement, la présence de Sylvie et de Jean-Claude aura adouci tes journées et t’aura apporté un peu de joie. Dans tes derniers moments, nous n’avons pu être là pour t’accompagner; cela nous a profondément bouleversés, mais nos pensées affectueuses t’entouraient. Papa, grand-papa, arrière-grand-papa, Merci de nous avoir donné un toit et une famille aimante où il a fait bon grandir. Merci pour la musique; en jouant de l’accordéon, tu as mis de la joie dans la maisonnée. Merci pour les parties de cartes; tu étais un redoutable adversaire, qui aimait gagner! Merci pour ton sourire et tes farces souvent répétées que nous écoutions d’une oreille avec patience. Merci pour tes conseils que nous mettons en pratique aujourd’hui sans nous en rendre compte. Cher papa, grand-papa, arrière-grand-papa Paul-Émile, nous ne t’oublierons pas; dans nos pensées tu demeureras. Repose en paix maintenant, auprès d’Yvonne notre bien-aimée, ta fidèle compagne pendant de nombreuses années. Reflet des pensées affectueuses de sa progéniture.


Facebook Partager sur Facebook