MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à Mme Brigitte VAILLANCOURT, BOUCHARD

Hommage à Mme Brigitte VAILLANCOURT, BOUCHARD

Hommage à madame Brigitte Vaillancourt, lu par sa petite-fille Isabelle Bouchard, en l'église de Sayabec, le vendredi 17 septembre 2021, jour de la célébration commémorative. Bonjour à vous tous présents pour venir dire un dernier aurevoir à ma grand-maman, notre petite Brigitte. Y’a pas à dire, elle n’était pas grosse notre petite grand-maman, mais elle était tout de même un petit bout de femme forte, pleine de caractère qui savait ce qu’elle voulait et surtout, ce qu’elle ne voulait plus dans la vie! Bonne vivante, elle aimait profiter des bonnes choses : un bon repas, une soirée de musique et de danse, un petit verre de St-Raphaël, elle ne demandait rien de plus pour être heureuse. Elle aimait profiter de la nature et du grand air. On pouvait la croiser souvent dans le village durant ses petites marches quotidiennes avec ses amis. Même si elle ne savait pas toujours comment nous le dire, je sais qu’elle nous aimait tous et qu’elle appréciait sincèrement tout ce que son entourage faisait pour elle. De mon côté, je me trouve bien chanceuse d’avoir ma grand-maman comme voisine et gardienne durant toute mon enfance. Sa cuisine reste un de mes meilleurs souvenirs : ses toasts au beurre coupées en petits carrés (faut savoir que chez mes parents, on n’achetaient pas ça du beurre, c’était une vraie gâterie chez grand-maman), ses muffins au chocolat (on mangeait plus de la préparation crue que de muffins une fois cuits), sa fameuse soupe au barley (elle était imbattable, encore aujourd’hui je lui en demandais presque à chaque fois que je la voyais), sans oublier notre diner préféré ma sœur, patates pilées et steak haché défait, le tout parfaitement mélangé à la fourchette! De la grande cuisine, mais dans ma tête d’enfant, je vous jure que y’avait rien pour battre les petits plats de ma grand-maman. Elle était coquette aussi notre petite Brigitte, les cutex, les rouges à lèvres, les petits pots de crème, mon doux qu’on en a passé des heures ma sœur et moi à jouer à mettre son linge et se déguiser en madame. C’était aussi une arrière-grand-maman gâteau, toujours une petite surprise sucrée pour les enfants, des autocollants ou d’autres babioles, au grand désespoir des parents parfois, mais au plus grand bonheur des tout-petits. On ne s’attendait pas à ton départ aussi rapidement ma petite grand-maman, mais le fait de savoir que tu n’as pas souffert et que tu sois partie en douceur pour ce dernier voyage me rassure. Tu aimais tellement être entourée, tu seras sans doute heureuse de retrouver ceux que tu aimais qui sont partis avant toi, grand-papa et Dany t’ont certainement gardé une belle place en haut. Tu sais, tu ne seras plus ici physiquement, mais nos souvenirs de toi, eux, resteront bien vivants. Bon voyage grand-maman, veille sur nous!


Facebook Partager sur Facebook