MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Chroniques

Restez informé(e) en consultant cette section régulièrement. Nous y inscrivons les dernières nouvelles, les récents événements et des chroniques se rattachant à notre Maison commémorative familiale.

Les nombreux visage du deuil

Les nombreux visage du deuil

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 12 décembre 2018 nicole@gfournier.com Notre vie est remplie de diverses formes de deuil que tous et chacun devront traverser un jour ou l’autre au cours de l’existence. Malheureusement, ces événements viennent balayer les habitudes pour obliger les endeuillés à restructurer leur vie, les obligeant à s’adapter à diverses nouveautés qui n’ont pas été désirées. La perte d’un emploi est un deuil pour celui qui reçoit cette annonce, tout comme si le sol se dérobait sous ses pieds; il s’installe souvent une période d’insécurité financière, et les chemins pour reprendre confiance en soi sont souvent sinueux. La perte d’un conjoint suite à la séparation du couple est un deuil pour celui qui se sent abandonné par celui ou celle qu’il avait vu jusqu’à ce jour, comme un partenaire de confiance. Les membres de la famille deviennent des piliers importants pour permettre un juste retour vers l’équilibre. La perte de l’autonomie pour une personne âgée qui se voit dans l’obligation de faire le deuil par exemple de ses facultés à conduire son véhicule pour ses déplacements personnels, de sa motricité fine, de sa mémoire. Ces personnes doivent conquérir de nouveaux centres d’intérêt pour faire en sorte que leur journée soient agrémentée de moments bienheureux et satisfaisants. La perte de l’usage d’un ou de plusieurs membres est un deuil majeur qui obligera la personne qui en est touchée à chercher avec le temps des façons de se dépasser, pour retrouver une santé et en arriver à se sentir libre et bien dans sa peau, malgré sa situation. La perte du patrimoine suite à la destruction d’une résidence incendiée est le deuil du propriétaire pour ses biens perdus qui ont eu une grande valeur d’attachement comme les photos de famille dont le prix devient incalculable dans ces circonstances. Il se voit désormais dans l’obligation d’accepter que, tout ce qui n’est plus ne demeurera vivant que dans ses souvenirs. La perte d’un être cher suite au décès de ce dernier est l’un des deuils les plus douloureux à surmonter pour ses proches et ses amis, considérant qu’il fait référence à la perte définitive d’un être humain, de sa valeur et des liens que cet être cher a pu tisser avec bon nombre de personnes au cours de sa vie, telle une oeuvre d’art dont le prix est inestimable. Mais vous remarquerez que pour chacun de ces deuils se dessine un même portrait. Un deuil se traduit par l’étalement d’une période de changements majeurs, d’adaptation, de reconstruction, et qui demande beaucoup de temps, d’aide, de compréhension et d’indulgence. Chaque être est unique et chaque relation l’est tout autant, ce qui rend le deuil exclusif et unique pour celui ou celle qui a à le vivre. Vivre un deuil n’est jamais facile, et il est sain et humain surtout, de se donner du temps pour retrouver son équilibre. INFOS En référence à l’article 6.13 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ 9700-699/2009), une entreprise funéraire qui détient une certification doit pouvoir démontrer en tout temps, qu’elle élabore un plan de formation initial et continu, et démontre qu’elle le met en application.


Facebook Partager sur Facebook

Si j’avais su…

Si j’avais su…

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 5 décembre 2018 nicole@gfournier.com Si j’avais su que ce serait la dernière fois que je te prenais dans mes bras quand je suis allé te visiter papa, je t’aurais étreint beaucoup plus longtemps et je t’aurais dit que je t’aimais; Si j’avais su que ce serait la dernière fois que l’on prendrait le lunch ensemble ma p’tite soeur, j’aurais pris davantage le temps de t’écouter pour entendre ta voix et tout ce que tu avais à me dire; Si j’avais su que ce serait la dernière fois que j’allais faire une excursion de pêche avec toi mon grand chum de toujours, j’aurais encore plus savouré ce moment en ta compagnie; Si j’avais su que ce serait la dernière fois que je t’embrassais ce matin avant ton départ pour le travail mon amour, je t’aurais dit combien ta présence était importante dans ma vie; Si j’avais su que ce serait la dernière fois que je te voyais monter à bord de ta voiture pour prendre la route mon fils, je t’aurais sans doute dit toute la fierté que je ressens quand je te vois t’accomplir et évoluer; Il y a de multiples événements dans nos vies qui font partie de notre routine au quotidien et qui sont malheureusement «des dernières fois». Nous croyons toujours qu’il y aura dans le futur des milliers d’autres fois où nous pourrons bonifier nos échanges et nos rencontres avec les personnes qui nous sont chères. Les professionnels et officiers en rituels funéraires (PRF et ORF) de la Maison commémorative familiale Fournier vous invitent à défier le temps et surtout à vous préparer pour faire en sorte qu’il ne vienne pas vous jouer de vilains tours. Ne pensez-vous pas que si nous considérerions nos rencontres comme si elles pouvaient être les dernières, sans doute que nous ferions en sorte qu’elles soient les plus belles et les plus enrichissantes. En toute occasion, si on se disait : «Et si c’était la dernière fois…» INFOS En référence à l’article 5.14 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), saviez-vous que seule une entreprise funéraire CERTIFIÉE à l’obligation d’offrir des services de soutien et de suivi pour la famille et les proches du défunt. Pour ce faire, elle doit remettre un guide d’accompagnement et les aider à remplir les formulaires administratifs et les démarches suite à un décès.


Facebook Partager sur Facebook

Des témoignages qui parlent

Des témoignages qui parlent

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 28 novembre 2018 nicole@gfournier.com Est-il possible d’offrir des services funéraires de qualité à un coût accessible? Fiez-vous aux commentaires obtenus par nos mandataires et vous serez convaincus qu`à la Maison commémorative familiale Fournier, vous obtiendrez peu importe vos moyens, une qualité de services. Chaque service funéraire est unique et nous considérons que chaque citoyen a droit à un service de qualité digne, peu importe ses moyens ou son statut social. Notre rémunération, ce sont les dizaines de témoignages que nous recevons chaque année. En voici quelques-uns, un gage de confiance, qui mérite votre attention : « Je suis très satisfaite de vos services. Tout a été parfait. Un gros merci ». « Nous sommes très reconnaissants et extrêmement satisfaits des services reçus lors des funérailles de notre mère, L'accueil, le service a été au dessus de nos attentes ». « Merci mille fois, nous sommes entièrement satisfaits de l'ensemble de vos services lors de ce pénible événement. Votre travail est d'une grande compétence. » « Vous êtes une compagnie très professionnelle, je ne peux demander plus de vous. Je vous remercie sincèrement de tout ce que vous avez pu faire pour mon père. Je suis très satisfaite de vous tous. Il était très beau dans le cercueil. La cérémonie fut très bien à l'Église. Merci du bon service. » «Pour nous tous, nous avons été contents du bon service. Vous êtes respectueux envers les familles éprouvées. Quel beau geste de votre part.» « Merci pour tous vos bons services, votre soutien et votre compréhension lors du décès de notre père. Nous sommes tous très satisfaits de tout ce que vous avez fait pour notre famille ainsi que les bons soins apportés et la bonne qualité de travail fait envers notre cher papa. Merci à toute votre équipe. » « Grand merci à vous tous et je vous porte dans ma plus haute considération également. Nous avons trouvé chez vous une écoute attentive et respectueuse ainsi qu'un service impeccable. Vous comprenez la peine des personnes endeuillées et respectez leurs choix avec empathie et dévouement. Continuez votre beau travail. Il est important. » La plus grande satisfaction de notre travail c’est lorsque nos mandataires nous remercient de les avoir bien conseillés et soutenus dans le passage obligé du deuil. Pour tous les Professionnels en rituels funéraires (PRF) et Officiers en rituels funéraires (ORF) de la Maison commémorative familiale Fournier, vous accompagner, c’est un privilège ! INFOS En référence à l’article 5.14 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), saviez-vous que seule une entreprise funéraire CERTIFIÉE à l’obligation d’offrir des services de soutien et de suivi pour la famille et les proches du défunt. Pour ce faire, elle doit remettre un guide d’accompagnement et les aider à remplir les formulaires administratifs et les démarches suite à un décès.


Facebook Partager sur Facebook

J'ai besoin d'en parler

J'ai besoin d'en parler

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 21 novembre 2018 nicole@gfournier.com Peut-être au cours de ces dernières semaines ou des derniers jours, venez-vous d’être ébranlés par la mort d’un être cher. Les rituels funéraires ont déjà eu lieu dans la plus grande sérénité. Vous étiez là, entourés de nombreux parents et amis, de gens de toute une communauté qui se sont déplacés pour venir rendre un dernier hommage à cette personne si chère. Suite à ces événements, les membres de vos familles, vos amis sont retournés à leur domicile et c’est maintenant la solitude, le vide…. C’est dans ces moments que l’on se retrouve seul devant le miroir avec la plupart du temps, personne à qui parler, même si ce besoin semble criant. On se demande alors pourquoi toutes ces personnes qui étaient là présentes et réconfortantes au salon funéraire, au moment de la célébration commémorative, semblent maintenant distantes. Pourquoi semblent-elles soudainement affairées à faire toutes sortes de chose, sauf parler du départ de cette personne qui n’est plus. Lorsqu’un endeuillé tente d’exprimer sa peine aux membres de son entourage, ces derniers souvent lui répondent pour éviter toute conversation: «Ne te laisse pas abattre» - Prends-toi en main – T’es une personne forte, tu vas t’en sortir – Sors davantage, ça va te faire du bien» Une bonne majorité de ces personnes qui se comportent ainsi ne sont pas nécessairement maladroites. C’est que bien souvent, elles ne sont pas à l’aise, elles ne savent pas quoi dire, ni quoi faire lorsqu’une personne endeuillée tente de leur parler de la relation qui vient de prendre fin. C’est peut-être aussi parce que ces personnes ont peur d’être déstabilisées par la souffrance et la peine de l’autre, tout comme si à la façon d’un miroir, cette peine leur était retournée leur rappelant des images personnelles de deuils non résolus. Ces personnes ne sont pas conscientes que pour un endeuillé, il est important de parler, de raconter plusieurs fois sa peine, cela l’aide à libérer ce qu’il ressent. Si l’endeuillé pouvait davantage partager son chagrin et exprimer ses émotions, il pourrait plus facilement accéder à la guérison. Un deuil prend toute la place, pendant que les membres de toute une communauté reviennent vite à leurs préoccupations quotidiennes. Un deuil, prend parfois beaucoup de temps à se faire. Ne craignons pas d’assister et d’écouter ces gens qui ont grand besoin de parler. Souvent des gens nous expliquent leur gratitude et nous disent à quel point ils ont été touchés par l’oreille attentive d’un proche, d’un ami, d’un voisin au moment où ils en avaient tant besoin. Nous sommes nous aussi à la Maison commémorative familiale Fournier de ces gens qui prêtons notre oreille pour vous écouter, notre épaule pour vous accompagner dans ces moments les plus douloureux de votre existence. Vous pouvez compter quotidiennement sur notre soutien empathique Nous sommes là tout près de vous avant, pendant et après les rituels funéraires. INFOS En référence à l’article 6.2.1 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), saviez-vous qu’un directeur d’entreprise funéraire CERTIFIÉE doit détenir soit un permis d’embaumeur, soit un diplôme d’études collégiales (DEC), soit un diplôme universitaire, et il doit avoir suivi une formation donnée par un organisme reconnu dans le domaine funéraire.


Facebook Partager sur Facebook

À cette page de calendrier

À cette page de calendrier

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 14 novembre 2018 nicole@gfournier.com Dans les temps anciens, c’était le sablier dont les grains de sable s’écoulaient, qui marquait la périodicité d’un cycle. Dans nos temps modernes, pour certains c’est le calendrier au mur, pour d’autres, c’est l’agenda électronique qui nous situe dans le temps nous livrant la date du jour. Et il y a bien sûr certaines dates qui ont une importance fondamentale, dont une de ces dates charnières qui est le jour anniversaire du décès de ces personnes qui nous étaient chères. À un moment de notre existence, on se trouve dans cette situation, inconsciemment l’horloge intérieure vient réveiller la venue de ce jour. Il arrive même que certaines personnes se sentent mal à l’aise ou tristes sans même savoir pourquoi et ce, parfois plusieurs semaines à l’avance. Ce premier anniversaire vient la plupart du temps réactiver tout ce que l’on a pu vivre avec la personne disparue. C’est souvent à cette date que certains prennent pleine conscience de l’absence définitive de cette personne qui n’est plus. À cette date clef, l’on se retrouve comme replongé dans le même état d’esprit que l’an précédent, comme si l’on avait l’impression de revivre les événements comme s’ils s’étaient passés la veille. Et ce même état d’âme peut ressurgir également à toute autre date ayant un rapport direct avec l’être que l’on a perdu. Il est fort probable qu’un sursaut de tristesse refasse son apparition sans préavis durant l’année comme par exemple : à la date de son anniversaire, à Noël, au Jour de l’An, le jour de la naissance d’un enfant au moment où l’être disparu lui, n’était pas présent pour vivre l’événement, etc.. Il est important de ne pas négliger cette émotion mais plutôt de l’explorer. C’est sans doute que notre corps tente d’envoyer un message clair à «l’enfant intérieur» qui se cache en chacun de nous, pour peut-être lui dire qu’il est probablement venu temps de faire un simple retour pour libérer la peine qui n’a jamais peut-être eu l’occasion d’être exprimée. Tout au long de l’année, je vous invite à garder tout particulièrement un contact étroit avec les personnes de votre entourage qui approchent de la date de la première année de leur deuil. Vous savez, un petit coup de téléphone, une petite invitation amicale peut avoir la plus grande importance pour ces personnes. Un simple petit geste qui peut apporter une force incroyable et contribuer grandement à la guérison de ceux qui restent. INFOS En référence à l’article 5.9.1 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), saviez-vous que seule une entreprise funéraire CERTIFIÉE doit informer sa clientèle de l’existence de la politique de mesure de satisfaction et du processus des plaintes et les rendre accessibles à sa clientèle, sur demande.


Facebook Partager sur Facebook

Nos ancêtres, notre histoire

Nos ancêtres, notre histoire

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 7 novembre 2018 nicole@gfournier.com Ne croyez-vous pas qu’il est un devoir de connaître un tant soi peu son histoire, et de savoir d’où l’on vient. C’est une belle façon de rendre hommage à nos aïeux qui ont fait naître de nombreuses familles, qui ont défriché la terre que l’on piétine, qui ont bâti les monuments historiques qui nous entourent, héritage commun de tous et chacun. Ils furent pour la plupart d’humbles fermiers ou ouvriers et d’infatigables mères de famille qui ont bâti notre «aujourd’hui» par le fruit de leur travail et de leur courage. Pour ce qui est de nous à notre époque, chacun laisse aussi à son entourage et à sa façon, la trace de son passage, de son existence comme par exemple: - la nappe de dentelle que grand-maman est à faire de ses mains; - le cheval-à-bascule en bois que grand-papa fabrique et qu’il offre à chacun de ses petits-enfants et ce, dès leur naissance; - le grand jardin de fleurs de la maison familiale que maman soigne et fait grandir; - la réalisation des démarches faites par papa pour la création de la Fondation pour cette cause qui lui a toujours tant tenue à coeur; et combien d’autres actions encore qui se perpétueront dans le temps et dont les traces seront transmises de génération et génération, tel un cadeau que vous aurez laissé en héritage. Comme le dit la chanson «Pour toujours» qui est interprétée par le chanteur populaire Sylvain Cossette : «Comme tu vois je t’ai laissé des repères, pour que tu te souviennes, pour que nos souvenirs ne se perdent pas dans l’oubli, je t’ai écrit ces mots car les écrits restent… Comme tu vois je t’ai laissé des images pour que tu te souviennes, pour que nos sourires ne se perdent pas dans la nuit, je te laisse cette photo de nous…..» Il est important de laisser des empreintes, des marques de notre existence suite à notre grand départ et ce, pour tous ceux qui restent … C’est dans ce même esprit que la Maison commémorative familiale Fournier à mis à votre disposition sur le site web, «l’arbre commémoratif de la famille». Vous pouvez en faire la consultation en visitant chaque avis de décès qui est publié, en cliquant sur l’onglet qui y fait référence. Pour chaque mandataire, il est maintenant possible de bâtir l’arbre familial, laissant ainsi les traces des ascendants et descendants, enrichissement des mémoires. Avec votre support et vos contributions, il est certain que votre arbre commémoratif évoluera constamment et sera prospère, il ne suffit maintenant pour vous que de l’arroser et de lui apporter les soins requis pour en faire un arbre dont les branches pourront livrer avec fierté, une partie de votre histoire. INFOS En référence à l’article 5.4.4 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), saviez-vous que seule une entreprise CERTIFIÉE en services funéraires doit prendre les mesures nécessaires pour s’assurer de la véracité et de l’exactitude de l’information et des documents qu’elle diffuse conformément aux renseignements qui lui ont été fournis.


Facebook Partager sur Facebook

Les rituels funéraires sont-ils réservés aux croyants et aux pratiquants?

Les rituels funéraires sont-ils réservés aux croyants et aux pratiquants?

Par Josée Jacques, psychologue le 31 octobre 2018 Les rituels funéraires peuvent être religieux ou profanes. La forme choisie demeure un choix personnel. Or, elle devrait permettre aux gens qui y participent de bénéficier du plus grand nombre de bienfaits. Il n’y a pas de règle universelle quant au choix d’un type de rituel et il est inapproprié de croire que les rituels funéraires sont réservés à une catégorie de personnes. Les croyants et non croyants, les pratiquants et non pratiquants peuvent tous profiter des rituels funéraires. En fait, c’est le sens donné aux rituels et la résonnance qu’ils éveillent auprès des gens présents qui importent. Ainsi, si le défunt était croyant, il est possible de respecter certaines pratiques associées à sa religion pour illustrer sa foi. Au contraire, s’il ne l’était pas mais que certaines des proches le sont, ces derniers pourront choisir de respecter leur croyance dans la mise en place de rituels religieux. Par ailleurs, d’autres préfèreront des rituels personnalisés et sans connotation religieuse. Les hommages à la personne décédée lus par différents membres de la famille, les montages photos, les envolées de colombes ou encore le choix musical sont alors choisis pour donner un sens à la perte. Ils ne visent pas à illustrer et respecter une tradition religieuse spécifique. Une vigilance est toutefois de mise. Certaines personnes mettent en place des pratiques très personnelles en guise de rituels. Bien que cette personnalisation puisse être significative pour elles, elle reflète parfois exclusivement leur créativité. Ainsi, si le sens et les fonctions des gestes qui composent le rituel sont méconnus par les membres du groupe, ils seront moins aidants pour le processus de deuil. Il n’est pas toujours nécessaire de réinventer les rituels. Il s’agit de les utiliser de manière à leur donner une signification qui pourra être partagée par plusieurs personnes. Ainsi, l’exposition du défunt ou de l’urne contenant ses cendres constituent en soi un rituel. Pour mettre en place des rituels significatifs, il est possible de se questionner : • Quelles étaient les valeurs de la personne décédée? • Qu’est-ce qui a marqué sa vie? • Qu’est-ce qui est important pour nous, les personnes endeuillées? • Comment le défunt a-t-Il marqué nos vies ou laissé des traces? • Comment pouvons-nous partager tout cela, à l’aide de rituels, avec les personnes touchées par cette mort? Ces questions permettent alors de faire des choix judicieux de rituels qui pourront être expliqués à la collectivité et faire sens pour un ensemble de personnes.


Facebook Partager sur Facebook

Nouveaux diplômés en services funéraires PRF et ORF

Nouveaux diplômés en services funéraires PRF et ORF

La Maison commémorative familiale Fournier est fière d’annoncer que 4 de ses employés ont récemment réussi avec succès un cours de niveau collégial reconnaissant leur professionnalisme dans le domaine funéraire. Cette formation qui est reconnue par le CEGEP de Rimouski, permet l’usage exclusif des titres « Professionnel en rituels funéraires (PRF) ou Officier en rituel funéraires (ORF) » obtenus suite au parcours des deux dernières années. C’est ainsi que les nouveaux diplômés à qui a été décerné une «Attestation d'études collégiales professionnelles» dans le domaine funéraire sont : M. Pier-Luc Fournier - PRF, Mme Isabelle Hébert - PRF, Mme Louise Poirier- ORF, Mme Marjolaine Gagnon - ORF. La Maison commémorative familiale Fournier vient d'augmenter le nombre de ses Professionnels en rituels funéraires et Officiers en rituels funéraires, se dotant avec fierté d'un personnel formé et qualifié pour accompagner les familles endeuillées. Étant certifiée « entreprise professionnelle », la Maison commémorative familiale Fournier s'est engagée auprès du Bureau de normalisation du Québec (BNQ) à offrir une formation continue à tous ses employés. La certification de la Maison commémorative familiale Fournier est une reconnaissance professionnelle qui représente un gage de qualité de service pour les citoyens et surtout une démarche d’intégrité et de transparence. Toute l’équipe de la Maison commémorative familiale Fournier est ici pour servir la communauté et c’est avec dévouement qu’elle accompagne les familles endeuillées, les aidant à traverser ce qui représente pour plusieurs, l’une des étapes les plus difficiles de leur vie. Lors de la perte d'une personne significative, il est primordial d’être entouré d’un personnel professionnel et dévoué. Être présent avant, pendant et après les rituels funéraires avec écoute, empathie et professionnalisme, c’est l’engagement que se donne toute l’équipe de la Maison commémorative familiale Fournier qui est là pour vous et avec vous.


Facebook Partager sur Facebook

Hommage aux anges

Hommage aux anges

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 17 octobre 2018 nicole@gfournier.com Il nous a été raconté … • une époque où les valeurs spirituelles occupaient une plus grande place qu’aujourd’hui; • une époque où la pleine lune venait à elle seule éclairer les routes et les vallées; • une époque où les chevaux vapeur commençaient à peine à côtoyer les chevaux à quatre pattes; • une époque où nos grand-mères et nos mères ont donné naissance à domicile, à leur progéniture, et à ce sujet chaque famille a son histoire à raconter. Ces récits sont tous aussi intéressants les uns que les autres, mais sont aussi parfois des plus bouleversants et touchants. Les membres du personnel de la Maison commémorative familiale Fournier s’unissent aujourd’hui pour rendre hommage à ces mères qui autrefois et bien malgré elle, ont donné leur vie pour en faire naître une autre, laissant un mari et toute une marmaille à s’occuper et à nourrir. Nous rendons hommage aussi à toutes ces mères qui ont perdu leur poupon à l’accouchement, «leur plus grand rêve» et ce, par manque de connaissance de la médecine d’autrefois. Ces mères qui ont vécu ces épreuves pour la plupart, sont restées marquées de cette expérience dans leur chair et leur esprit. De plus à cette époque, ce petit être qui n’avait pas encore vécu, qui n’avait pas été baptisé, était transporté dans ce que l’on appelait « les Limbes», lieu intermédiaire entre le purgatoire et le paradis disait-on, et il ne pouvait pas être inhumé dans le cimetière paroissial avec les membres de sa famille. Heureusement les choses ont changé, et une plus grande place est faite de nos jours pour que se tiennent des rituels funéraires appropriés lors de ce malheureux événement qui est un grand deuil pour toute une famille. Peut-être êtes-vous de ces mères et aussi de ces pères, pour qui la blessure est souvent toute aussi grande, qui gardent au plus profond du coeur une pensée particulière pour cet enfant que vous n’avez pu voir grandir et s’épanouir. Une pensée provenant d’un «ailleurs» situé dans le temps, qui revient à chaque année pour s’installer dans votre être comme pour rendre hommage à ce petit être à qui l’on doit rendre son titre, soit celui de «petit ange» de par son innocence et sa grande pureté. Aujourd’hui, tous les membres du personnel de la Maison commémorative familiale Fournier s’unissent pour rendre hommage à tous ces petits anges qui n’ont pas pu piétiner cette terre, mais qui ont laissé néanmoins lors de leur trop court passage, un héritage de paix et de bienveillance à tous ceux qui n’ont pu les bercer, les chérir, les aimer. Qu’ils reposent aujourd’hui en paix ! INFOS Saviez-vous qu’une entreprise CERTIFIÉE en services funéraires se doit d’offrir des services de soutien et de suivi pour la famille et les proches. Pour ce faire, elle doit aider le mandataire dans ses démarches à la suite du décès - Référence document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ 9700-699) article 5.14.


Facebook Partager sur Facebook

Vous servir au dernier passage de la vie

Vous servir au dernier passage de la vie

Par Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires le 10 octobre 2018 nicole@gfournier.com Tout n’est toujours qu’un éternel recommencement et ce, depuis fort longtemps, telle la jeune tige frêle qui sort du sol au printemps pour se transformer en magnifique fleur aux pétales éclatants; qui au cours des jours, sèmera ses grains à tous vents pour se multiplier et ensuite se laisser gagner par la froideur de la nuit automnale et enfin s’endormir en terre jusqu’au printemps suivant, d’où l’œuvre d’art pourra renaître pour une autre année afin que recommence ce même rituel et ce, tout aussi vigoureusement. Ne trouvez-vous pas que cette même théorie s’applique selon nos croyances, en bonne partie pour les êtres humains que nous sommes? Nous avons nous aussi à traverser les passages de la vie qui peuvent sembler étroits: • le passage de vie utérine à la mise au monde incluant l’enfance; • le passage de l’enfance à l’adolescence (la jeunesse); • le passage de l’adolescence à la vie adulte; • et finalement le passage de la vie à trépas. C’est au moment de la mort d’un être cher que tout devient plus tragique. La vie des humains étant parsemée de grandes secousses, les sociétés et les religions ont inventé des rites ou rituels de passage pour rassurer les familles endeuillées. Avec la mort, le sentiment de perte apparaît parfois insoutenable et c’est là que les rituels prennent tout leur sens; ils viennent rappeler l’histoire du défunt, ses apports à la société et à la culture, la façon dont il a habité son existence ainsi que l’héritage de valeurs à continuer et de reprise de projets pour les gens qui lui survivent, en conformité avec ses croyances, ses convictions, ses réalisations. À partir de cela, les personnes endeuillées pourront peut-être se dire qu’il est opportun que le traitement accordé à leur défunt se doit d’être authentique et à la hauteur de toute son existence. La Maison commémorative familiale Fournier demeure pleinement consciente de toute la grandeur de la dimension humaine en manifestant aux familles endeuillées tout l’appui que demande ce passage irréversible et ce, jour après jour. La Maison commémorative familiale Fournier, c’est toute une équipe de professionnels en rituels funéraires qui vous offre des services de qualité empreints d'humanité et de sécurité, une équipe d’ici qui est là près de vous, avec vous et pour vous. INFOS Saviez-vous que l’Office de la protection des consommateurs a participé activement à l’élaboration de la norme professionnelle sur les services funéraires et que cela est un avantage pour vous de choisir une entreprise certifiée de services funéraires parce que vous avez davantage le pouvoir d’évaluer les services offerts.


Facebook Partager sur Facebook
Pages :
Nous suivre