MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommages

Restez informé(e) en consultant cette section régulièrement. Nous y inscrivons les dernières nouvelles, les récents événements et des chroniques se rattachant à notre Maison commémorative familiale.

Hommage à M Charles Vaillancourt

Hommage à M Charles Vaillancourt

Hommage à notre père lu le 5 mai 2010 à l'église d'Amqui Cher papa,tu as toujours représenté pour nous un homme tenace et d'une fougue intense...pour toi, jamais de demi-mesure... dans tout ce que tu entreprenais, tu y mettais l'effort pour être toujours un gagnant, un champion! Au nom de tous les membres de la famille, je veux te remercier, papa, pour toutes ces énergies que tu as déployées à bâtir cette belle famille. Nous te sommes reconnaissants pour toutes ces belles valeurs que tu nous laisses: - L'unité et l'importance de la famille; - la persévérance et l'ardeur au travail; - l'ambition de réussir; - la simplicité, la générosité, et j'en passe... Voilà autant de qualités que nous ne manquerons pas de respecter et de partager avec ceux et celles qui nous entourent. Nous n'oublierons pas non plus ton accueil chaleureux et cette complicité que tu avais avec tous. Nous sommes peinés de te voir nous quitter, mais en même temps heureux de savoir que tu rejoins maintenant notre mère, ta Lucia d'amour... Sois heureux papa... à nos yeux, tu mérites la médaille d'or... Nous t'aimons !!!!


Facebook Partager sur Facebook

Hommage à Mme Chantal Bérubé

Hommage à  Mme Chantal Bérubé

Notre très chère et douce maman, Voilà, tu es partie. Nous avons bien essayé de nous préparer à ton départ, mais pourtant, la douleur est vive, ardente et un sentiment d’irréalisme nous poursuit. Beaucoup pour nous, un peu pour toi, tu as essayé de te battre, de lutter contre le mal qui t’envahissait, toi qui as toujours été une femme déterminée et forte. Tout au long de ce dur combat, tu n’as jamais voulu te montrer vulnérable; tu as voulu demeurer ce phare qui savait éclairer nos tempêtes. Mais parfois, la volonté ne suffit pas. Tu es partie comme tu as vécu ta vie, en douceur, sans faire de bruit pour ne pas déranger. Notre seul soulagement est de savoir que tes souffrances sont apaisées. Quelques jours avant de partir, fidèle à toi-même, tu m’as promis de veiller sur tes enfants et tes petits-enfants. Moi maman, je te fais la promesse de toujours garder ta mémoire bien vive dans nos cœurs et auprès de ceux qui auront eu la chance de te connaître. À Émile et à tes futurs petits-enfants, nous leur raconterons à quel point tu étais une femme généreuse, dévouée, à l’écoute des autres, travaillante, organisée, respectueuse, mais surtout aimante. Tout comme nous, ils seront fiers de faire partie de ta famille. Tu nous manques maman, aujourd’hui et demain. Nous penserons à toi lorsqu’on entendra un ruisseau s’écouler calmement, lorsqu’on déjeunera dehors, lorsqu’on traversera des périodes plus difficiles de notre vie, à ta fête, à la nôtre, lorsqu’on verra une maison ronde ou un singe ou dans notre rôle de parent, présent et futur. Nous ne t’oublions pas maman. Nous t’aimons, nous t’aimons, nous te le disons mille fois plutôt qu’une. Maintenant, repose en paix mon ange, dans le calme et la sérénité que tu apprécies tant. Nous t’aimions, nous t’aimons et nous t’aimerons. Tes enfants, Sabrina et Pascal


Facebook Partager sur Facebook

Hommage à Mme Marie Brochu, Bastien

Hommage à Mme Marie Brochu, Bastien

Hommage lors de la Commémoration à l'église d'Amqui Petite Marie, petite maman. Une petite partie de nous vient de s'envoler avec toi. Ton absence crée un vide immense dans nos vies. Tu nous as tant donné, tu t'es tant donnée, tu t'es tant battue pour demeurer le plus longtemps possible avec nous. Tes conseils, tes recettes, tes potions magiques mais surtout ta voix vont nous manquer. Nous sommes fiers d'être l'époux, les filles de LA petite Marie. Tu es et tu seras toujours une femme exceptionnelle, qui par son être aura marqué la vie de tous ceux qui ont croisé son chemin. Tu nous quittes en nous laissant une leçon de vie... La plus grande leçon de vie qui soit... Celle de ne jamais abandonner malgré les épreuves et d'y croire jusqu'au bout. Merci d'avoir été toujours là pour nous, de toujours avoir respecté nos décisions et surtout de nous avoir appuyés dans toutes nos folies. Merci de nous avoir tant aimés. Je t'aime Marie. Je t'aime maman. (Lu par Dominique Martel pour ses filles Cindy et Isabelle et son époux Aurèle). Hommage des nièces et neveux lu par Guillaume Viel (filleul de Marie) : Marie, je viens te parler aujourd'hui au nom de tous tes neveux et nièces. Que dire de toi Marie? Une femme de tête... Une femme qui n'écoutait jamais ce que les autres lui disaient! Non! Marie tu étais une boule d'énergie, un bout en train qui faisait toujours comme elle le voulait pour pouvoir profiter au maximum de chaque jour qui se présentait. Certains te disaient, Marie fais pas ça! Tu vas te brûler! Tu ne les as pas écoutés puisque ta force était si grande que tu as combattu ta maladie depuis plus de 11 ans en mentant à chacun d'entre nous que lorsque l'on a le goût de vivre, tout est possible. Marie, tu étais une femme déterminée prête à surmonter toutes les barrières pour arriver à tes fins. Certaines personnes m'ont dit que tu étais une mère pour tes filles mais également pour chacun de tes frères et soeurs. D'autres m'ont mentionné que tu étais une véritable source de courage, une source de force et de détermination incroyable et que tu étais un modèle pour eux. Marie, je ne sais pas si tu le sais, mais ta tenacité passera à l'histoire comme la petite Marie qui a combattu sa maladie au-delà des temps prescrits. Je terminerai Marie, en te disant que d'où tu es tu pourras prendre soin de nous tous. Mais surtout de tes deux filles adorées, Cindy et Isabelle, et de ton bien aimé Aurèle. Nous avons la certitude que tu seras l'ange protecteur de tes futurs petits-enfants. Marie, on t'aime! Tes neveux et nièces! Hommage à Marie lu par Gilles (frère) : Nous ta famille aimerions te rendre hommage et nous aimerions remercier tous les gens qui de proche ou de loin ont eu la chance de côtoyer ma soeur Marie. Elle a été pour nous une femme de conviction, de fierté et de caractère, intègre et juste envers tous les gens autour d'elle. Elle a eu tellement de projet en tête. Cela lui a permis de lui donner du courage dans ses épreuves. Elle nous a appris à aimer la vie et les gens autour de nous. Elle a été une femme de coeur, une mère aimante, une épouse dévouée et une soeur extraordinaire. Elle a accompli sa mission sur terre, celle d'aimer et d'être aimée par les gens autour d'elle. Merci de m'avoir donné une soeur, une amie, une confidente ouverte d'esprit et une femme débordante d'énergie. Elle a combattu durant presque 12 ans sa maladie. Cela nous a permis de mesurer toute sa générosité et la résignation de son âme. Le Seigneur, nous l'as envoyée près de nous, maintenant elle laisse ceux qu'elle aimait tant. Il faut toujours se souvenir que le Seigneur nous l'avait prêtée maintenant, il l'a rappellée dans son Royaume. Un nouvel ange du nom de Marie est au ciel et veillera sur nous pour toujours. Maintenant j'aimerais lui rendre un dernier hommage en invitant ma famille à venir déposer une rose afin de boucher la chaîne de la rose qui a été présente tout au long de sa maladie. Merci!


Facebook Partager sur Facebook

Hommage à M Jacques Savoie

Hommage à M Jacques Savoie

Hommage lu par: Caroline (Petite-Fille de M. Savoie lors de la Commémoration à l'église de Causapscal) Jacques était un être bon, sympathique, humble et généreux. Tout le monde l’aimait et il aimait tout le monde. Natif du Nouveau-Brunswick, plus précisément de Balmoral, il a quitté ce coin de pays avec sa famille dès son très jeune âge pour s'établir à Albertville. Il y a vécu une enfance normale auprès de ses sœurs et frères. Comme il était d’usage à cette époque, Jacques a dû abandonner l'école très tôt pour travailler et aider à subvenir aux besoins de sa famille. Bûcheron de métier, il aimait et respectait la nature ; la forêt était sa vie. Il adorait toutes les formes de vie, mais plus particulièrement les animaux sauvages et domestiques. Jacques était très croyant et pieux ; sa foi en Dieu demeura tout au long de sa vie inébranlable. De nature discrète, il n’exprimait ses sentiments que très rarement ; ses émotions, ses douleurs, ses désirs faisaient partie de son jardins secret. Son épouse Rose-Aimée et ses enfants étaient ce qu'il y avait de plus précieux dans sa vie ; ils les protégeait et les chérissait de tout son cœur. Jacques n’en demeurait pas moins un bon vivant qui avait le don de nous faire rire à tout moment avec ses plaisanteries et ses taquineries. On le surnommait Jim, allez savoir pourquoi. Jacques, tu es parti comme tu as vécu : paisiblement et en silence. Adieu, nous t’aimons tous et tu conserveras toujours une grande place dans nos cœurs.


Facebook Partager sur Facebook
Pages :
Nous suivre